26 mai 2012

Flashback : La veille d'un jour de concours.

Toutes mes veilles de concours ont eu ces points communs :

- Ne pas travailler (de la journée au deuxième semestre, à partir de 11h pour le premier semestre où l'on a pas le temps)

- Ranger mes polys, TD et affaires de la fac et les mettre dans un carton

- Se détendre avec des séries télé et sortir un petit peu. 

- Sortir un peu, je me répète, mais s'aérer l'esprit ça fait du bien !

- Scanner sa convocation et l'envoyer à quelqu'un de confiance qui puisse vous l'amener en cas de gros pépins.

- Scanner sa convocation et se l'envoyer sur sa boîte mail et sur une clé USB (ouais je suis un gros malade)

- CNI + Carte d'étudiant dans mon sac, au fond.

- Passage à Carrefour pour chercher sandwiches, bouteilles d'eau, petites compotes et Kinders ! Bah oui, je mange peu les matins et donc je mange et bois pendant les épreuves. Ma hantise ? Aller aux toilettes ! Donc boire à fond à distance du dodo à J-1 pour pisser de l'eau et du sodium le matin au réveil. Puis s'hydrater à petites doses (oui, sans excès !) pendant les épreuves.

- Ajuster sa montre. 

- Avoir sa montre.

- Faire en sorte que votre sac contienne : ce qu'il faut pour manger + CNI + Convoc + Carte d'étudiant (ouais je suis un cumulard) + les docs autorisés du concours. Perso, je n'ai JAMAIS rien ramené d'autre. Je ne révise pas au concours.

- Votre iPod pour vous isoler si les gens sont des oufs à lire leurs cours et que ça vous énerve au plus haut point comme moi... ^^

- Être sûr d'avoir des crayons, 3 stylos feutres pour la grille de QCM, votre stylo plume pour l'épreuve rédactionnelle (je suis un grand malade : pas d'encre bleue effaçable mais une encre noire pour me forcer à être sûr avant d'écrire héhé). Ne changez pas de marque de stylo feutre avant le concours : vous êtes habitués à l'épaisseur du vôtre depuis le semestre, vous remplissez nickel. Bref, gardez les habitudes ! 

- Achetez vos titres de transport la veille.

- S'assurer des horaires pour être arrivé une heure avant le début des épreuves. Le but n'est pas de gratter sur l'heure de sécurité.

- Si vous partez loin à Villepinte, assurez-vous de connaître le 118 712, et d'avoir du liquide en sécurité dans le cas où vous auriez besoin d'un taxi. Tous les taxis ne prennent pas la CB. Quand on ne sait pas qui appeler, on appelle le 118 712 ... Ils trouveront un taxi (scénario catastrophe je vous l'accorde !)

- Si vous habitez trop loin (disons à 1h30 de la fac), je vous conseille vraiment de réserver un hôtel pour éviter toute mauvaise surprise. Si vous ne faîtes pas confiance à votre ligne de train pendant l'année, ce n'est pas une bonne idée de lui faire confiance le jour d'un concours.

 

Voili voilou, un billet pas très utile mais après tout, pourquoi pas ?

Posté par Pehun à 20:31 - Commentaires [23] - Permalien [#]


Commentaires sur Flashback : La veille d'un jour de concours.

    Détrompe toi, je suis certain que ce billet va faire des visites... N'oublie pas les pitits lycéens qui commencent à stresser en pensant "P1 médecine Grays anatomy trop cool kikoulol", c'est la saison...

    Enfin sur certains points je ferais bien de m'inspirer de ta recette... (La biomol jusqu'à 2h du matin le jour même des partiels, ça restera marqué à vie je crois...)

    Vous avez des convocs à PVI?
    Non seulement ils sont sadiques, mais en plus ils sont avares. J'adore ma fac.
    L'an prochain je fonde un parti de protestation. LNR: Lyon Nord Reviens.

    L'hôtel? Une petite tente dans un coin d'herbe pas loin du centre d'examen c'est tellement plus bucolique^^ mais c'est peut être pas la meilleure solution fraîcheur...

    Posté par V.D., 27 mai 2012 à 21:24 | | Répondre
  • On recevait nos convocations accompagnées des consignes de remplissage de grille et de calendrier des épreuves un mois à quelques jours près avant le concours en lettre prioritaire.

    Quand on a repassé notre épreuve, on a reçu nos convocations en recommandé avec accusé de réception (RAR). Tu m'étonnes.

    Posté par Péhun, 28 mai 2012 à 13:35 | | Répondre
  • Mouais. Quand il s'agit de se dédouaner on a du pognon à mettre dans des RAR...

    On a beau dire, la fac c'est comme un bon roman feuilleton, des rebondissements, des trucs invraisemblables et surtout, ça ne se termine jamais...^^"

    Posté par V.D., 28 mai 2012 à 13:40 | | Répondre
  • Je me demande quel style est majoritaire : le style j'arrête de bosser le dernier jour (que tu as emprunté), ou le style je remplis mes interstices d'entre-deux-concours en revoyant le plus de cours possibles (que j'utilise). En SSH j'ai revu une quinzaine d'heure de cours pendant la soirée qui précédait l'épreuve (qui était la première épreuve), et de la même façons je revoyais le max de cours en un min de temps avant chaque épreuve. Ca n'a pas été décisif mais j'ai sauvé peut être 4-5 QCM par matière de cette manière. Et j'ai un peu abusé en arrivant à la salle du concours 10 minutes avant le début, voire 5, mais comme j'y vais à pieds et que j'ai évité l'ascenseur par paranoïa il ne pouvait pas y avoir d'imprévu. Seule possibilité : mauvaise heure, mais j'avais trois sources (réveil + montre + portable), paranoïa encore.

    Dans le genre maniaque en ce qui me concerne je suis souffrant aussi xD :
    -5 crayons bleus différents au cas où les autres ne marchent pas (là c'est p-e pathologique xD)
    -10 vérifications que ma carte étudiant et carte ID dans mon sac
    -plusieurs vérifications que ma trousse avait bien le bon contenu, même dans l'escalier, alors que je venais de vérifier dans mon studio...
    -sur l'épreuve surtout en spé med, vérifie à chaque question que je suis au bon numéro (avant réponse et après), puis à la fin comparaison avec le brouillon pour détecter mauvais reports.
    -deux calculatrices

    Et mon grand mal, c'est l'incapacité de dormir avant la première épreuve (nuit blanche) puis nuits maigres de 4-5h toute la semaine (puisqu'ils avaient étalé le concours sur 1s -_-). La première fois que j'ai eu une telle nuit blanche c'était au S1 avant l'épreuve n°1, j'ai cru que je venais de niquer mon année en une nuit (croyance balayée à l'affichage des résultats du S1, ouf) Bref

    Tu dormais bien toi ?

    Posté par medicatrix, 29 mai 2012 à 00:55 | | Répondre
  • "5 crayons bleus différents au cas où les autres ne marchent pas (là c'est p-e pathologique xD)"

    Ouf, je suis pas le seul =)

    Sinon, dans l'attitude "il faut sauver le soldat bizuth" j'étais un peu pareil cette année... Mais pour l'année carré j'essaierai de me caler davantage sur la recette Péhun...

    Posté par V.D., 29 mai 2012 à 01:00 | | Répondre
  • Toi aussi, 5 ?

    Tu es sûr d'être recalé cette année ? Il y a des bizuths qui remontent bien au S2, moi j'ai pris 110 places (800 inscrits en spé med) au sein même du premier tiers l'an dernier, il y a moyen de déplacer les lignes.

    Tu es sûr de vouloir renoncer à la mémoire flash avant les épreuves ? Ca fait gagner quelques points, sérieux. Mais si ça te fait plus stresser qu'autre chose c'est inutile biensûr.

    Posté par medicatrix, 29 mai 2012 à 01:08 | | Répondre
  • Ben disons que j'ai peut être pas cinq bleus, mais bien 3 ou 4 bleus, autant de noirs, et bien 2 ou 3 verts et 2 ou 3 rouges qui ne m'ont jamais servi à rien^^

    Pour ce qui est des résultats, tout le monde a beau me dire que mes partiels étaient bons (736/2109 à Lyon Est) le S2 a été autant si ce n'est plus chaotique que le S1 et ça ne pardonne pas. Si je ne perds pas de places ça sera déjà très bien et je n'en demande pas plus.

    Renoncer à la mémoire flash? Peut être pas, c'est ce qui m'a sauvé quelques paragraphes dans la dissert de SHS^^ mais quand même mieux bosser avant^^ déjà qu'on a qu'une semaine et demie de révisions aux partiels comme aux terminaux...

    Posté par V.D., 29 mai 2012 à 09:15 | | Répondre
  • Je confirme, vous êtes tous fous 1 stylo bic noir, 1 bleu, 1 blanco, 1 feutre noir. L'ascenseur le jour du concours et tout

    Personnellement j'ai toujours détesté ceux qui relisaient leur cours avant la P1. Et puis je me suis rendu compte que ça pouvait être d'une aide précieuse, si on sait le faire correctement.

    Pour la première fois de l'année, je lis passivement (très passivement) mes cours, sans chercher à mémoriser, sans chercher à comprendre (ce n'est plus le moment), je lis tout simplement, un mot après l'autre. Très relax.

    Arrivé devant ma copie, se crééent des automatismes et une sorte "d'instinct" précieux, sans compter la vitesse de la réponse à certaines questions que je viens de lire. ça m'économise de l'énergie (et Dieu sait comme c'est important en QCM).

    Bien sur la meilleure technique reste celle qui nous correspond

    Posté par M.C, 29 mai 2012 à 13:39 | | Répondre
  • C'est cela LA méthode : la bonne méthode, c'est la vôtre.

    Perso, je ne relisais jamais mes cours le jour J ou la veille parce que j'ai un très mauvais réflexe physiologique qui consiste à hésiter entre ce que je CROIS avoir relu plutôt que ce que je SAIS. Et ça, c'est embêtant ... ^^''

    Posté par Péhun, 29 mai 2012 à 14:06 | | Répondre
  • Ah tiens toi aussi? Ben décidément...
    Moi ça me fait le même... Mais une fois sur l'item du QCM. Genre y a un truc dans la phrase qui te fait tiquer mais tu te dis que quand même il a une bonne tête de vainqueur, ou l'inverse. C'est assez emmerdant et ça m'a joué bien des tours.

    Donc s'il y a des 'tits nouveaux qui nous lisent: si vous pensez un truc, faites le contraire...

    Posté par V.D., 29 mai 2012 à 14:17 | | Répondre
  • @M.C. Même pas deux bleus ? Peut-être qu'on est dans les extrêmes sur la courbe de Gauss du nombre de bleus le jour du concours, merde alors ^^

    Pas de blanco pour moi comme c'est interdit sur les grilles QCM à lecture optique, et pas d'autres couleurs comme c'est interdit (sauf le noir) sur les grilles QCM. Il avaient même interdit le blanco pour les QROC de SSH...

    Et pour l'ascenseur je referais si c'était à refaire : pense que si le truc se bloque juste avant la spé med par exemple, les autres de la promo ne t'attendraient pas, et pour toi c'est le doublement (voire triplement) garanti. J'imagine pas la rage que ça doit te flanquer du coup :s

    @VD C'est bizarre moi j'avais trouvé le S2 moins dur que le S1 en PACES bizuth. En même temps au S1 je comprenait pas trop ce qui me tombait sur la figure... "Comment ça la biochimie, toutes ces réaction à apprendre ?? les biostats, faut faire les TD ? La physique, faut apprendre tout c'qui dit par coeur ? Mais j'ai pas le temps déjà que l'histo et la biocell j'arrive pas à tout apprendre ? Et l'embryo, j'y comprends rien ! faut pas apprendre tous les J1 J13 J15 tout ça quand même ?"
    Bref mon S1 bizuth c'était le grand moment de solitude, la grande claque, la marche de 3m de haut après le lycée pépère...

    Pour la lecture simple (ce que je fais à fond avant le concours comme dit plus haut sur un max de chapitres) je fais un peu comme au lycée, cad pas une lecture passive, mais plutôt une lecture-impression pour stimuler la mémoire à moyen terme (comme avant les DS au lycée, ou avant le BAC). Il faut être très concentré, lire à vitesse normale, et faire comme une sorte de pic de concentration quand ça devient complexe. La nouveauté en PACES c'est que le moyen terme ne suffit plus, l'essentiel de l'effort même doit se faire en mode long terme. Lecture lente et répétée en somme. Mais je me prive pas du moyen terme avant le concours pour autant !

    Mais comme dit Pehun, chacun sa méthode, il y en a une infinité pour réussir.

    Posté par medicatrix, 29 mai 2012 à 15:48 | | Répondre
  • Bah, moi c'est surtout les problèmes perso qui se sont enchainés et déchainés et qui ont plombé ma première P1... J'ai passé mon année à avoir eu l'impression de ne faire que de la merde (presque pas d'annales sauf en biocell, aucun exo en biophy, tut' comme concours ça a été du pif au S1 comme au S2...) et pourtant tout le monde s'accorde pour dire que c'est "bien". Dommage, j'ai peut être raté l'année ou jamais si j'avais eu les conditions propices. Tant pis.

    L'embryo? Au début j'ai eu du mal, j'ai fini par aimer... Un peu trop tard...
    Sinon pour le reste... Le grand bleu...

    On verra bien l'année prochaine. Si je tiens jusque là...

    Posté par V.D., 29 mai 2012 à 16:07 | | Répondre
  • J'ai toujours croisé les doigts pendant ces deux ans pour ne pas avoir de problèmes familiaux (décès, maladie, autres horreurs), et pour ne pas avoir de problèmes de santé (grippe en janvier par ex), et je dois dire que le destin m'a bien traité puisque je n'ai eu ni l'un ni l'autre. Par contre je trouve ça dégueulasse pour ceux sur qui ça tombe, on est très loin du contexte "=é des chances" à cause de ce genre de problèmes...

    En bizuth idem j'ai jamais fait un exo de UE3/UE4. J'ai eu des notes de merde, 5 et 7, et ça a planté mon année (il me manquait 0.30 points pour aller en P2, inutile de chercher pendant des heures ce qui a cloché ^^)

    L'impression de faire de la merde a duré un semestre entier, et ça a été dur à supporter. Donc étale sur un an j'imagine ta galère :/

    L'embryo j'ai aimé au S2.

    Sinon il faut tenir ! Tu es 700/2000 c'est plutôt bon en bizuth sachant que tu as eu certains pb. Moi si je devais miser sur ta réussite, avec autant d'acquis et autant de marge de progression potentielle, j'hésiterais pas une sec !

    Si tu tiendras un blog pendant ta P1² donne moi l'adresse je viendrais observer en direct live la réussite (quasi) inévitable

    Posté par medicatrix, 29 mai 2012 à 20:30 | | Répondre
  • C'est sympa

    Je sais pas si je gratterai quelque chose l'année prochaine. J'ai déjà fait pas mal (trop) cette année -si ça t'amuse je t'invite à aller faire un tour sur Remède- et j'ai dans la tête de m'attaquer à un bouquin cet été et peut-être sur les années qui viennent...

    La chimie orga, les biostats et la biophy "très physique" du S1 tout ça dans la gueule en arrivant ça avait fait mal c'est vrai^^ mais cette année ça devrait aller mieux. Quand même une P1 dans les jambes^^

    En tout cas je ne regrette rien de cette première P1 qui, à défaut de m'apporter cette satanée réussite au concours, m'aura appris beaucoup sur moi et permis de faire quelques rencontres formidables!

    On croise les doigts pour toi!

    Posté par V.D., 29 mai 2012 à 20:40 | | Répondre
  • Tu ne vas pas reprendre tous les cours ? C'est le choix que font la majorité des carrés, moi j'ai tout recopié vu la gueule (de torchon) que mes cours de P1^1 tiraient... En ce qui concerne l'année de PACES dans les jambes tu verras que ça a du bon et du mauvais, plus de bon quand même xD
    -pas de choc thermique entre lycée (fraîcheur) et la PACES (ébulliton)
    -moins de travail en général (certains glandent le WE par exemple)
    -dans les startinblock dès septembre contrairement aux ptits bizuths
    -à votre de tour de faire chier les bizuths x) (avions, boulettes, chants et cie)
    -mais par contre la fatigue viendra plus vite, il y aura des moments de doute profond (qu'est ce que je fous là ?), des montées d'angoisse (c'est ma dernière chance), et des périodes où vous sentirez vraiment que PACES^1 + PACES² c'est lourd à traîner...

    Psychologiquement c'est donc plus facile par certains aspects (moins de difficulté par rapport aux cours), moins facile pour d'autres. Mais au final il y a plus de + que de -.

    Sinon merci pour ton soutien moral ^^ L'attente est interminable, je vis des vacances moroses sans la certitude que je viens pas de me cogner deux ans pour rien...

    Posté par medicatrix, 30 mai 2012 à 13:08 | | Répondre
  • Ouais j'imagine bien, j'ai déjà été pas mal briefé là dessus...

    En revanche vu ce qu'est en train de nous pondre le CNOM si je rate la 2e ça sera limite sans regret...

    Posté par V.D., 30 mai 2012 à 16:58 | | Répondre
  • qu'est ce qu'il pond ?

    Posté par medicatrix, 30 mai 2012 à 20:02 | | Répondre
  • Bande de malades, vous explosez le blog de commentaires pile pendant mes vacances ?

    Je pense vraiment que le gain en terme qualitatif (cours sus etc) est compensé par l'aspect psychologique. J'ai vraiment passé l'année à réfléchir à une réorientation au cas où. C'était horrible mais nécessaire je pense. Je ne faisais pas partie de ceux qui comptaient voir ce que ça donne après les concours pour réfléchir. Les délais sont trop courts !

    Posté par Péhun, 01 juin 2012 à 18:31 | | Répondre
  • Pour répondre à medicatrix, vas faire un tour sur Remède ou sur allodocteurs, tu auras vite compris...

    Si tu nous pondais un nouvel article on en arriverait pas à bientôt vingt coms^^

    Mais c'est vrai que c'est un peu ce qui me fait peur. Je t'avais déjà expliqué "hors antenne" (comme dirait Nelson) comment ça se passait pour l'IFSI chez nous. Tout simplement dégueulasse, enfin chez les gones ils sont pas à une crasse près pour nous emmerder.

    C'était les ECN aujourd'hui... Vas t'en savoir ce qu'ils nous auront inventé d'ici à ce que ça soit notre tour... S'il arrive un jour...

    Posté par V.D., 01 juin 2012 à 18:44 | | Répondre
  • @Péhun : nous aussi on est en vacances, c'est trop bon tout ce temps libre, et qui dit temps libre dit temps d'écrire sur un blog ^^
    "Je ne faisais pas partie de ceux qui comptaient voir ce que ça donne après les concours pour réfléchir. Les délais sont trop courts !"
    Moi j'ai eu cette imprudence malheureusement, et d'ailleurs quand j'ai lu que tu avais pensé à faire les démarches nécessaires par anticipation je me suis senti coupable car moi je n'ai pas eu la responsabilité de penser à le faire...
    Après les situations ne sont pas parfaitement similaires, j'étais classé dans le NC au premier semestre, dans le premier quart du NC pour être précis, et j'ai bien bossé au S2, donc je ne suis pas forcément pessimiste sur mes chances de succès.

    @VD oui j'ai vu ça hier sur E-Carabin, la limitation du droit d'installation avec 5 ans de perte de liberté.
    Je trouve ça dommage pour nous, mais cela ne m'étonne pas en fait. Il faut voir ce que l'opinion publique pense de nous, pour les gens les médecins = prétentieux nantis sans mérite profiteurs du malheur d'autrui sans vocation et uniquement cupides. Payés par la sécu, assistés par l'état, et dont les études ont été financées gracieusement par le contribuable. Et selon certains militants, les vrais responsables de la crise, plus encore "que les immigrés et les banquiers réunis".

    La France contemporaine dans toute sa glandeur euh grandeur quoi.

    La prochaine étape ce sera la diminution des salaires, je pense.

    Posté par medicatrix, 02 juin 2012 à 13:32 | | Répondre
  • Juste, c'est quoi le truc sur le IFSI et les gones j'ai pas compris ^^

    Posté par medicatrix, 02 juin 2012 à 13:35 | | Répondre
  • Les gones, c'est le nom des lyonnais dans le théâtre de Guignol^^

    Et chez nous, pour faire l'école d'inf en cas de ratage de P1, jusqu'à il y a deux ans il y avait une faveur pour les reçus-collés: un seul oral a passer, s'il est concluant rendez-vous en septembre.

    Mais depuis deux ans, plus rien, que dalle. Faut s'inscrire en décembre pour aller passer les écrits en février, certainement sur des journées de cours de P1. Donc soit tu tentes le concours d'inf l'année de la P1² et tu compromets partiellement tes chances d'un côté et surtout de l'autre, soit ben t'attends et tu as droit à un an de paumé.

    Les réorientations à Lyon, 4e université de France, 1ère dans le pôle santé? Fac de bio, fac de maths, fac de physique, fac de chimie. Tu veux autre chose? Démerde toi et surtout tes deux ans de P1 ils comptent pour du beurre...
    Fin bon y a quand même la fac de droit qui fait la "L1 accélérée" sur l'été pour rentrer en L2 en septembre. Fin quand même une L1 droit en deux mois de temps...

    Posté par V.D., 02 juin 2012 à 19:13 | | Répondre
  • Comme si un mec qui parvient à 10/20 en médecine pouvait ne pas réussir le concours d'entrée à l'IFSI -_- Il faudrait vraiment qu'il en fasse exprès ! Ce droit (révolu) semblait assez logique, je trouve ça dommage qu'il ait sauté. Surtout quand on connaît la multiplicité des passes droits dans l'autre sens : les IDE n'ont besoin que de 10/20 pour accéder à la P2, alors que les derniers reçus tournent à 12/13 voire 14 à certains endroits. Idem pour les paramed. C'est pour ça qu'en amphi on chantait "les para c'est des P* allez allez ! (Bis) Les paras c'est des P* (X3) allez allez !" On se fait pas chier avec les paroles chez nous xD. A la place de para il y a avait aussi pharma, et bizuth ^^ On était pas les seuls à chanter j'espère ?

    Tu m'apprends un truc pour le droit. Chaud quand même une première année en 2 mois !

    Posté par medicatrix, 03 juin 2012 à 23:19 | | Répondre
Nouveau commentaire